REMONTER

10 idées à faire sans les enfants…

 Voici une petite sélection d’idées à faire sans les enfants. Parce qu’on n’est pas que des parents !!!

1/ Pause cocoon à Fontarabie, l’hôtel villa Magalean est l’endroit idéal pour se reposer en amoureux et profiter des charmes de Fontarabie. la villa dispose d’un joli spa, d’un très bon restaurant et de chambres confortables. un beau point de chute avant d’aller se promener en ville…

2/ San-Sébastien et ses environs affichent 16 étoiles Michelin au compteur dont trois tables avec trois macarons : Arzak, Akelarre et martin Berasategui. difficile de les départager, comptez entre 150 et 200 euros pour un menu d’un rapport qualité prix exceptionnel !

3/ Une pause à Pasaia! Visiter Albaola la faktoria maritime basque, un lieu unique incluant expositions et démonstrations artisanales Ondartxo Ibilbidea, manger du poisson frais à la casacamara.

4/ Une txuleta à Tolosa ! Casa Nicolas à Tolosa est le temple du boeuf grillé à la braise, de la txuleta, quoi. on vient de (très) loin pour déguster la fameuse côte de boeuf de la famille Ruiz dont le grand-père, Nicolas, une personnalité de la ville, fonda la table en 1960. Le fils Pedro avec son rejeton Xabier, est aux commandes de cet asador historique qui fait macérer sa viande dans ses propres chambres, obtenant ainsi une maturation parfaite.

5/ La route du flysch. Après Getaria, c’est Zumaia, qui possède un trésor géologique de renommée internationale : le flysch, ou platier de la côte basque. la route du flysch s’étire sur environ 8 kilomètres de Zumaia jusqu’aux villes de Deba et Mutriku, la pointe occidentale du Gipuzkoa. le flysch, sorte de mille feuille géant tectonique, classé biotope protégé en 2009 par le gouvernement basque, est la « bible de la terre ».

6/ Le château d’olite. A olite, le château des rois de Navarre est un immanquable ! la magie opère dans ce palais royal conservé comme au temps de Charles III le noble, même si la décoration est réduite au minimum. le centre médiéval est piétonnier et très fréquenté l’été.

7/ Plage et nature le pays basque sud regorge de plages sauvages et il existe plusieurs petites criques réservées aux naturistes : Barrika, Lapatxa, à Ea, Ulia et Igueldo à San-Sébastien. des parties de plages aussi comme à Zurriola ou à Saturraran, la plus occidentale de Gipuzkoa, à Mutriku et en Biscaye à Meñakoz, Aizkorri et Barinatxe à Sopela où chaque année se déroule une course naturiste de réputation internationale.

8/Surfer à Mundaka. Il n’est pas rare que les murs d’eaux gigantesques de la gauche de Mundaka fassent la une des journaux télévisés. ici c’est le paradis du gros, autrement dit le spot des surfeurs qui n’ont pas froid aux yeux ! la côte basque accueille des épreuves du circuit européen et mondial (à San-Sébastien, Zarautz, Sopelana), et Getxo est même le rendez-vous des vagues géantes (Punta galea big challenge).

9/ Gora San Fermin. La capitale Navarraise a acquis une renommée internationale grâce à ses fêtes patronales de la saint-firmin, du 6 au 14 juillet, popularisées par Ernest Hemingway dans « le soleil se lève aussi », son roman paru en 1926. sa population double pendant les San Fermines, le plus grand rassemblement festif d’Europe avec la Fête de la bière à Munich, et toute l’Espagne suit à la télévision l’Encierro du matin à 8 heures. Inratable et inoubliable !

10/ Le bilbao de Starck. L’alhondiga Bilbao, inauguré en 1909 comme magasin général de vins, est aujourd’hui un centre culturel polyvalent original et design. il faut arpenter sa cour intérieure composée de 43 colonnes -qui présentent des motifs chinois, médiévaux, néoclassiques- conçues par Philippe Starck et réalisées par Lorenzo Baraldi, en marbre, céramique, bronze, pierre, briquer, bois…www.alhondigabilbao.com

Par Christophe Berliocchi