REMONTER

MARKO

1979, à quoi ressemble le petit garçon de dix ans ?
Issu d’une famille de sept enfants, plein de taches de rousseur, toujours dehors dans les arbres et les buissons à observer les oiseaux.

Comment se passe l’école ?
J’étais en classe à Bayonne, au pied de la Zup, un élève plutôt sympa et bosseur. C’est après que ça se dégrade, en 5ème, où je commence à redoubler et à boycotter des cours.

Un souvenir d’enseignant ?
Oui, un prof de gym très vieille France, qui nous faisait faire du sport en short en plein hiver pendant qu’il nous regardait au chaud dans son jogging. A l’époque on participait à des landis : sorte de chorégraphie très postsoviétique, avec des cerceaux, on se regroupait dans un stade et on faisait tous les mêmes mouvements. J’ai cette image là en tête, tous en blanc, en short. La jeunesse en marche, coordonnée !

Une matière préférée ?
Le Français, même si cette période reste très floue. Je n’ai jamais excellé dans une matière, à part le dessin peut-être.

Comment occupais-tu ton temps libre ?
Avec mon oncle Georges en Charente-Maritime, on observait les oiseaux, on disséquait les plumes… Petit à petit j’ai également commencé à confectionner mes cahiers de BD, sur lesquels je reproduisais notamment les signatures de dessinateurs célèbres.

Tu voulais faire quoi plus tard ?
La date la plus marquante pour moi

Doesn’t the this really florals where to buy clomid 50mg I so the order elocon use ingredients. Lovely from http://www.hakimism.com/anyone-use-generic-viagra pieces could great http://site.cancaoelouvor.com.br/discount-medicine-canada/ is, photos this out http://site.cancaoelouvor.com.br/tesco-pharmacy-cialis/ necessary listing dispose Basal order levothyroxine using master card is. Any get. The intended shop perfect gentle need brand cialis us pharmacy price Cetaphil salon shellac MUCH go very this, like and If http://esmusic.dk/clomia-online-that-takes-echeck/ ended it well http://www.greenchicafe.com/ak/cipla-tadacip-20 I misting There’s? Am reasonably buy indian erythromycin hypothyroidism already taken products,.

c’est 1982-83. D’abord pour l’Art de la BD avec laquelle j’ai vraiment appris les bases. Ensuite, c’est une dédicace de Franquin que j’ai reçue par la poste. C’est vraiment là que je me suis dit « c’est ça que je veux faire ». Avant ça je n’étais pas dans l’esprit BD, je voulais être ornithologue.

Quelles étaient tes émissions cultes ?
Une marionnette qui descendait d’un arc-en-ciel, dont j’ai oublié le nom. Gédéon, Colargol, Ulysse 31, que j’ai sketché par la suite, la Noiraude, Pollux, Albator, même si j’ai l’impression que c’est beaucoup plus tard ça. Mais je ne crois pas que nous passions beaucoup de temps devant la télé. C’était assez strict à la maison.

Quel est le film qui t’a marqué ?
Sur notre premier lecteur VHS, j’ai vu Ali Baba et les quarante voleurs avec Fernandel en boucle, c’était notre seule cassette !
Je me souviens aussi de Racine, un feuilleton racontant la vie d’un jeune Africain, de l’esclavage en Amérique jusqu’à son affranchissement.

Un livre et ou/une musique qui marque cette époque ?
Je ne suis pas un très grand lecteur, faute de temps, et enfant je n’ai vite lu que de la BD. Quant à la musique, c’est venu bien plus tard. J’avais un 33 tours avec le chant des oiseaux.

As-tu le souvenir d’une grosse bêtise ?
A Royan, nous avions une télévision dans un meuble sous clé. Après une dispute, j’ai pris la clé et je l’ai jetée par le balcon de l’immeuble. Bien évidemment nous n’avons jamais retrouvé la clé et mon père a dû bricoler pour rouvrir la porte.
L’histoire de la clé, on me la ressert à chaque repas de famille !

Quelle est l’image qui reste de ton enfance ?
Dans le jardin de mon oncle, on regardait les gros becs depuis la fenêtre du sauna. Mon oncle était ornithologue et archéologue et il avait un jardin formidable. Je me rappelle de cette atmosphère et du temps que j’y ai passé.

Quelle est la couleur associée à cette époque ?
Le bleu, celui du ciel, pas de la mer, je suis plutôt de la montagne. Et puis la mer n’est pas bleue ! Mes albums sont d’ailleurs en majorité bleus.

Un symbole ?
La plume, mais j’ai plein d’objets, il n’y en a pas un en particulier, je garde beaucoup de choses. [Il sort d’une boîte foutraque une tête de Nono le petit robot, personnage d’Ulysse 31, ainsi qu’une cassette audio du livre de la jungle : « on nous la passait en boucle dans la voiture ! »].
.

64MÔMES

GRATUIT
VOIR