REMONTER

Rencontre avec Pierre Deschamps

Le thème du spectacle « Avant de toucher le ciel » est la difficulté de grandir. Pourquoi avez-vous choisi cette thématique ?
C’est difficile de grandir ! Difficile de se laisser guider par son instinct, par ce corps animal qui sait les métamorphoses en devenir, par notre « âme d’enfant » si près des contes et des légendes qu’elle ne cesse d’aller et de venir de chaque côté du miroir.
Chaque jour nous nous construisons, empêtrés dans ce corps qui a du mal à suivre. Enfants, nous sommes des nains au pays des géants. Mais notre corps travaille à son évolution, à chaque instant, il grandit pour nous libérer… ou nous enchaîner.
Le chemin est long et périlleux avant de toucher le ciel…

Après plusieurs spectacles en solo, vous voilà associé à une danseuse pour « faire danser les mots et parler la danse ».
Pourquoi avoir pensé à cette collaboration ?
Lentement, l’enfant prend conscience de son corps, lentement il grandit. Alors, des signes tangibles de sa croissance s’imposent progressivement : des vêtements trop petits, une petite souris qui emporte les dents placées sous l’oreiller, des étagères qui deviennent plus accessibles, des objets moins lourds, de nouveaux jeux, d’autres rêves…
C’est parce que le corps s’exprime dans ces métamorphoses qu’il nous est apparu essentiel, pour dire cette aventure, de réaliser une rencontre entre la danse et le conte.
La danse pour témoigner des métamorphoses du corps, le conte pour dire les métamorphoses de l’âme.
C’est en permettant à ces deux formes de s’interpénétrer que nous avons exploré de nouveaux territoires artistiques pour présenter un spectacle résolument différent.

64MÔMES

GRATUIT
VOIR